Mon coeur a manqué deux ou trois battements tout à l'heure. Dans une publicité pour un jeu qui s'appelle Master X Master, j'ai reconnu... le Statesman de City of Heroes !! Statesman c'était l'équivalent de Superman (qui aurait piqué son casque à Magnéto) dans le jeu de rôle multijoueur City of Heroes, dont le dernier serveur a été interrompu le 30 novembre 2012 ! Plus de détails ici :

http://normantrayfr.canalblog.com/archives/2013/12/06/28600029.html

Un vrai traumatisme de geek. Donc, au fond, on est d'accord, il n'y a pas mort d'homme.

N'empêche que revoir Statesman ainsi exploité à nouveau ravive de mauvais souvenirs, celui de l'indifférence d'une compagnie à l'époque, NC Soft, face à la communauté de joueurs qui s'étaient attachée au jeu et qui espéra jusqu'au dernier moment que NC Soft accepte des offres de reprise. Plus de détails se trouvent dans cette vidéo en anglais :

https://www.youtube.com/watch?v=YahAati0d2c&t=3s

Alors quand bien même les développeurs du jeu, qui regroupe en fait des personnages phares issus de tous les jeux NC Soft, affirment à qui veut les entendre que le personnage a été inclus comme un hommage, et qu'ils affirment avoir été eux-mêmes des fans de City of Heroes (dans ce cas, rendez-nous le jeu bordel), la pilule a du mal à passer. Parce qu'au fond, Statesman lui-même, tout le monde s'en fout. Le personnage en lui-même est inintéressant. Tout l'attrait de City of Heroes était de développer son propre héros (dont Sister Love !), les PNJ dans le décor n'avaient strictement AUCUN intérêt. Ils étaient là uniquement pour la couleur locale.

Alors, bras d'honneur ultime de la part d'une compagnie cynique, ou espoir, comme certains l'espèrent, que la réaction des joueurs prouvera à NC Soft que cela vaudrait le coup de ressortir City of Heroes/Villains ? Qui vivra verra, en tout cas, à titre personnel je n'achèterai pas ce jeu NC Soft, Statesman ou pas. La blessure, même virtuelle, n'est pas encore cicatrisée.

Statesman